...

L’hypermétropie chez l’enfant : Comprendre et Traiter ce Défaut Visuel

L’hypermétropie chez l’enfant est un défaut visuel fréquent où la vision des objets proches est floue. 

Découvrez comment reconnaître, diagnostiquer et traiter cette condition pour assurer une bonne santé visuelle à votre enfant.

Points Clés à Retenir

  • Symptômes à surveiller : Vision floue, fatigue visuelle, maux de tête, yeux rouges, difficultés de lecture, strabisme divergent, œil paresseux.
  • Causes et facteurs de risque : Hérédité, anomalies du globe oculaire, hypermétropie physiologique chez les jeunes enfants.
  • Diagnostic : Tests visuels, examen de fond d’œil, contrôle sous dilatation, utilisation de gouttes d’atropine.
  • Traitements disponibles : Lunettes correctrices, lentilles de contact, exercices visuels, chirurgie réfractive.
  • Prévention et conseils : Surveillance régulière, consultations annuelles, hygiène visuelle, prévention du strabisme.

Qu'est ce que l'hypermétropie ?

illustration-oeil-bonne-sante
illustration-oeil-hypermetrope

L’hypermétropie est un défaut visuel où la vision des objets proches est floue tandis que la vision des objets éloignés est généralement nette. 

Ce problème de vision est dû à un globe oculaire trop court ou à une courbure insuffisante de la cornée, ce qui empêche les rayons lumineux de se focaliser correctement sur la rétine. Les enfants hypermétropes peuvent présenter une hypermétropie légère, modérée ou forte.

L’hypermétropie physiologique est fréquente chez les jeunes enfants et fait partie de leur développement visuel normal. La correction optique, souvent sous la forme de verres correcteurs, est nécessaire pour améliorer l’acuité visuelle et assurer une bonne vision. Dans les cas de forte hypermétropie, une forte correction peut être nécessaire.

Les symptômes de l'hypermétropie chez l'enfant

L’hypermétropie chez l’enfant peut souvent passer inaperçue, mais certains signes peuvent vous alerter :

  • Vision floue des objets proches : Votre enfant peut avoir du mal à voir clairement les objets proches, se plaignant souvent de vision floue lorsqu’il lit ou fait des travaux manuels.
  • Fatigue visuelle et fatigue oculaire : Si votre enfant se frotte les yeux fréquemment, cela peut indiquer une fatigue visuelle due à un effort d’accommodation constant pour voir de près.
  • Maux de tête fréquents : Les enfants hypermétropes peuvent souffrir de maux de tête, en particulier après des activités nécessitant une vision de près.
  • Yeux rouges : Les efforts d’accommodation peuvent causer des yeux rouges et irrités.
  • Difficultés de lecture : Un enfant hypermétrope peut éprouver des difficultés à suivre une ligne de texte, sautant des mots ou des lignes entières.
  • Apparition de strabisme divergent ou œil paresseux : L’hypermétropie non corrigée peut entraîner des problèmes plus graves, comme un strabisme divergent ou un œil paresseux (amblyopie).

Reconnaître ces symptômes tôt peut aider à prévenir des troubles visuels plus graves et garantir un développement visuel sain. 

Si vous remarquez un ou plusieurs de ces signes, une consultation chez un ophtalmologiste pédiatrique est essentielle pour évaluer l’acuité visuelle de votre enfant et déterminer le besoin de correction optique.

Causes et facteurs de risque

L’hypermétropie chez l’enfant est généralement liée à la structure et à la forme de l’œil. Voici les principales causes et facteurs de risque :

  • Hérédité : L’hypermétropie peut être transmise de génération en génération. Si vous ou un membre de votre famille êtes hypermétropes, il est possible que votre enfant le soit aussi.
  • Développement du globe oculaire : Chez les jeunes enfants, l’hypermétropie physiologique est courante. Leurs yeux sont encore en développement, et leur globe oculaire est souvent plus court, ce qui entraîne une hypermétropie. Cette forme de défaut visuel peut s’améliorer avec le temps à mesure que les yeux de l’enfant grandissent.
  • Forme de la cornée : Une courbure insuffisante de la cornée peut également empêcher les rayons lumineux de se focaliser correctement sur la rétine, entraînant une vision floue des objets proches.

Bien que l’hypermétropie soit courante chez les jeunes enfants, elle peut évoluer avec le temps. Il est essentiel de surveiller régulièrement le développement visuel de votre enfant et de consulter un ophtalmologiste pour des visites médicales annuelles afin de détecter et de corriger tout défaut visuel dès que possible.

Diagnostic de l'hypermétropie

examen hypermetropie enfant avec ophtalmologue

Diagnostiquer l’hypermétropie chez un enfant nécessite une évaluation complète par un ophtalmologiste pédiatrique. Voici les principales étapes du diagnostic :

  1. Examen de vision : L’ophtalmologiste commence généralement par un examen de vision pour mesurer l’acuité visuelle de l’enfant. Cela permet d’évaluer comment les yeux de l’enfant voient les objets à différentes distances.
  2. Fond d’œil : Un examen de fond d’œil est effectué pour examiner l’intérieur de l’œil et vérifier la santé de la rétine et d’autres structures oculaires. Cela aide à identifier toute anomalie pouvant contribuer à l’hypermétropie.
  3. Contrôle sous dilatation : Pour obtenir une mesure précise de l’hypermétropie, l’ophtalmologiste peut utiliser des gouttes dilatatrices pour dilater les pupilles de l’enfant. Cela permet de mesurer la réfraction de l’œil et de déterminer le degré de l’hypermétropie.
  4. Tests de vision binoculaire : Ces tests évaluent comment les yeux de l’enfant travaillent ensemble pour voir un objet. Ils sont essentiels pour détecter des problèmes comme le strabisme ou l’amblyopie (œil paresseux).
  5. Consultations régulières : Une visite médicale annuelle chez l’ophtalmologiste est recommandée pour suivre l’évolution de la vision de l’enfant et ajuster les traitements si nécessaire.

Un diagnostic précoce et précis est crucial pour corriger l’hypermétropie et prévenir des troubles visuels plus graves. Les parents doivent être vigilants et consulter un spécialiste dès les premiers signes de fatigue visuelle ou de vision floue chez leur enfant.

Traitements disponibles

fille enfant hypermetrope qui porte des lunettes

Traiter l’hypermétropie chez l’enfant vise à corriger la vision floue des objets proches et à prévenir les complications à long terme. Voici les principales options de traitement :

  1. Lunettes correctrices :
    1. Verres convexes : Les lunettes à verres convexes sont couramment prescrites pour corriger l’hypermétropie. Elles aident à focaliser les rayons lumineux correctement sur la rétine, améliorant ainsi la vision de près.
    2. Verres progressifs : Ces verres sont utiles pour les enfants qui ont besoin de correction pour la vision de près et de loin. Ils offrent une transition en douceur entre les différentes zones de focalisation.
    3. Lunettes en plastique : Souvent recommandées pour les jeunes enfants en raison de leur légèreté et de leur durabilité.
  2. Lentilles de contact : Les lentilles de contact peuvent être une option pour les enfants plus âgés et responsables. Elles offrent une correction optique sans les contraintes du port de lunettes.
  3. Chirurgie réfractive : Dans les cas d’hypermétropie forte ou lorsqu’il existe des complications comme le strabisme divergent, la chirurgie réfractive peut être envisagée. Des spécialistes, effectuent ces interventions pour corriger la forme de la cornée et améliorer la vision. Cependant, cette option est généralement réservée aux adolescents et jeunes adultes.
  4. Suivi et ajustements réguliers : Les enfants doivent avoir des visites de suivi régulières pour s’assurer que la correction optique est toujours adaptée. Cela permet d’ajuster les verres correcteurs ou les lentilles en fonction des changements dans l’acuité visuelle.
  5. Exercices visuels : Dans certains cas, des exercices visuels peuvent être recommandés pour renforcer les muscles oculaires et améliorer la coordination binoculaire.

Chaque enfant est unique, et le traitement doit être personnalisé pour répondre à ses besoins spécifiques. Une bonne collaboration entre les parents, les enseignants et les professionnels de la santé est essentielle pour assurer une prise en charge optimale.

Prévention et conseils

Prévenir les complications liées à l’hypermétropie chez l’enfant et assurer une bonne santé visuelle nécessite une attention constante et des soins appropriés. Voici quelques conseils pour les parents :

  1. Surveillance régulière de la vision : Observez les comportements de votre enfant. S’il se frotte souvent les yeux, se plaint de maux de tête ou de vision floue, ou s’il éprouve des difficultés à lire, cela peut indiquer un problème de vision.
  2. Consultations ophtalmologiques annuelles : Planifiez des visites annuelles chez un ophtalmologiste pour contrôler la vision de votre enfant. Ces consultations permettent de détecter précocement tout défaut visuel et de s’assurer que la correction optique est adaptée.
  3. Éducation sur l’hygiène visuelle : Encouragez votre enfant à prendre des pauses régulières lorsqu’il lit ou utilise des appareils numériques. Une règle simple est la règle des 20-20-20 : toutes les 20 minutes, regardez quelque chose à 20 pieds (environ 6 mètres) pendant 20 secondes.
  4. Prévention du strabisme : Utiliser des lunettes adaptées peut prévenir l’apparition de strabisme divergent. Les exercices oculaires peuvent également aider à renforcer les muscles oculaires et à améliorer la coordination binoculaire.
  5. Choix des lunettes : Optez pour des lunettes en plastique pour les jeunes enfants, car elles sont plus légères et plus résistantes aux chocs. Assurez-vous que les lunettes sont bien ajustées pour un confort optimal et une efficacité maximale.
  6. Adoption de bonnes habitudes visuelles : Assurez-vous que votre enfant lit et travaille dans un environnement bien éclairé. Une lumière insuffisante peut augmenter la fatigue visuelle et oculaire.
  7. Communication avec les enseignants : Informez les enseignants de l’état visuel de votre enfant. Ils peuvent être attentifs aux signes de fatigue visuelle en classe et ajuster les activités en conséquence.

Conclusion

Assurer une bonne santé visuelle pour votre enfant est essentiel pour son développement global.

L’hypermétropie, bien que fréquente chez les jeunes enfants, peut être efficacement corrigée avec des soins appropriés.

En reconnaissant les symptômes, en consultant régulièrement un ophtalmologiste et en suivant les conseils de prévention, vous pouvez aider votre enfant à maintenir une vision nette et une bonne acuité visuelle.

Pour des questions spécifiques ou des préoccupations concernant la vision de votre enfant, n’hésitez pas à consulter votre ophtalomologue.

Picture of Dr Ralitsa Hubanova

Dr Ralitsa Hubanova

Spécialités : Maladies de la rétine, Chirurgie de la cataracte, Chirurgie réfractive laser

Mise à jour le 20/06/2024

FAQ

L’hypermétropie est un défaut visuel où la vision des objets proches est floue tandis que la vision des objets éloignés reste généralement nette. Cela est dû à un globe oculaire trop court ou à une courbure insuffisante de la cornée, empêchant les rayons lumineux de se focaliser correctement sur la rétine.

Les symptômes incluent une vision floue des objets proches, une fatigue visuelle et oculaire, des maux de tête fréquents, des yeux rouges, des difficultés de lecture et parfois l’apparition de strabisme divergent ou d’un œil paresseux (amblyopie).

L’hypermétropie chez l’enfant est diagnostiquée par un ophtalmologiste pédiatrique à l’aide de divers tests visuels, tels que l’examen de fond d’œil, le contrôle sous dilatation et l’utilisation de gouttes d’atropine pour mesurer l’acuité visuelle. Des tests de vision binoculaire sont également réalisés pour évaluer la coordination des yeux.

Les options de traitement incluent les lunettes correctrices avec des verres convexes ou progressifs, les lentilles de contact pour les enfants plus âgés, et la chirurgie réfractive pour les cas sévères. Des exercices visuels peuvent aussi être recommandés pour renforcer les muscles oculaires.

Oui, l’hypermétropie physiologique chez les jeunes enfants peut évoluer avec le temps. À mesure que les yeux de l’enfant grandissent, la condition peut s’améliorer. Cependant, une surveillance régulière et des consultations ophtalmologiques sont essentielles pour suivre l’évolution et ajuster la correction optique si nécessaire.