transPKR

TransPKR et PKR classique : quelles différences ?

le - par Jessica Malia

Aujourd’hui, une grande partie des français ont des problèmes visuels comme la myopie, l’astigmatisme, la presbytie ou l’hypermétropie. Voilà déjà 30 ans que les techniques de chirurgie laser des yeux existent. D’ailleurs, il est désormais possible de corriger efficacement de nombreux troubles visuels pour vous aider à retrouver une vie sans lunette.

Alors, avez déjà entendu parler de PKR et transPKR, par exemple ? Non ? Alors laissez nous vous expliquer de quoi il retourne et, surtout, quelles différences il y a à utiliser une technique plus qu’une autre lors d’une intervention.

PKR classique : parlons-en !

La technique PKR classique ou PhotoKéractomie Réfractive est la plus ancienne des techniques de chirurgie laser. Cependant, elle reste encore une des techniques les plus utilisées encore aujourd’hui. Pourquoi ? Pour deux raisons simples :

  • La meilleure performance des lasers permettant de réduire le brouillard cicatriciel pour le patient ;
  • Le risque de complication moins important dû à une absence de découpe du capot (partie superficielle de la cornée).

Cette technique ne peut être réalisée sans que le chirurgien n’ait retiré, au préalable, la couche épithéliale de manière mécanique. Le laser agit ainsi directement sur la surface du stroma.

Bien souvent, cette technique est utilisée en cas d’astigmatisme ou de myopie faible, voire moyenne. En outre, si votre cornée est irrégulière ou trop fine, elle sera également privilégiée. Enfin, grâce à la mitomycine, qui est systématiquement ajoutée lors de votre PKR, il est possible de réduire l’opacité cornéenne ou « Haze ». Il s’agit d’une réaction normale de la cornée liée aux impacts du laser Excimer qui est utilisé lors de l’intervention. Ceci dit, l’ajout de cet antimitotique permet de traiter des patients combinant une forte amétropie et une cornée fine.

TransPKR : une (r)évolution ?

Comme vous vous en doutez, la transPKR, est une évolution de la technique PKR. Toutes deux permettent ainsi de traiter les myopies faibles à modérées avec ou sans astigmatisme. L’opération est alors réalisée sans avoir à enlever mécaniquement la couche épithéliale. Cela est exécuté directement par laser.

Au cours de la transPKR  la correction est effectuée par un seul et unique laser. Ainsi, l’épithélium est vaporisé en même temps que le défaut visuel est corrigé. Plus besoin de l’intervention du chirurgien. Il s’agit donc d’une opération des yeux 100% laser.

Rassurez-vous, cette technique reste indolore. Elle offre même une meilleure cicatrisation que la PKR classique. C’est d’ailleurs ce que semble montrer une étude datant de 2021 et effectuée sur 200 yeux de 100 patients consécutifs et qui étaient atteints de myopie légère à modérée.

PKR classique et transPKR : les plus et les moins

Ces deux techniques ne sont absolument pas opposées. Elles peuvent ainsi être utilisées lorsque vous souhaitez subir une chirurgie laser des yeux que vous soyez myope, astigmate, voire hypermétrope.

Cependant, certains arguments peuvent vous aider à choisir une technique plutôt qu’une autre lors de votre intervention :

  • En premier lieu, on s’attachera à la rapidité de récupération après l’intervention. Il est toujours bon de savoir qu’en général, la récupération post-opératoire pour une PKR classique est d’environ 1 semaine. Et pour une transPKR  environ 3 à 4 jours.
  • Ensuite, la douleur lors de l’opération. Sachez qu’elle est déjà assez faible avec la technique PKR classique. Avec la transPKR, cette douleur est quasi inexistante étant donné qu’il n’y a pas de contact avec votre œil.
  • Enfin, le niveau de sécurité. Celui-ci est déjà plutôt élevé avec la PKR classique. Alors imaginez avec la transPKR !

Malheureusement, pour la douleur post-opératoire, il n’y a pas vraiment de différences entre les deux techniques. Celles-ci durent en général entre 24 et 48h et leur degré d’intensité peut varier en fonction de l’importance de votre défaut visuel.

Presbyview : quelle technique pour votre chirurgie laser des yeux ?

Avec son côté tout laser et permettant d’éviter l’intervention mécanique de votre chirurgien, la transPKR est désormais la PKR de routine au sein de votre clinique de chirurgie laser des yeux Presbyview à Grenoble. De plus, si votre amétropie est faible, vous pouvez très bien demander à réaliser une chirurgie avec la transPKR pour des raisons économiques.

Cependant, nos chirurgiens peuvent aussi utiliser d’autres techniques comme la PKR classique ou même la technique Lasik. Sachez pourtant que la tranPKR s’impose comme une véritable alternative au Lasik et à la PKR classique, notamment lorsque votre cornée est trop fine ou irrégulière.

Ainsi, la transPKR est une véritable amélioration de la PKR classique et une vraie alternative au Lasik. Néanmoins, si vous souhaitez être opéré, c’est votre chirurgien qui décidera s’il utilise une technique plutôt qu’une autre.

Sachez simplement qu’il prendra en compte votre avis s’il est possible d’utiliser l’une ou l’autre des techniques pour votre opération. C’est pourquoi il est également important de poser toutes vos questions à votre chirurgien lors de votre consultation. Envie de prendre un premier rendez-vous pour une chrirugie laser des yeux ? Contactez-nous dès maintenant !